OL’CHAP 1, Bréviaire des nouvelles vertus, Arnyvelde

Totalement tombée dans l’oubli (ou presque), l’œuvre d’André Arnyvelde (1881-1942), journaliste, romancier, poète, dramaturge, philosophe (et j’en passe) mérite d’être remise à la disposition du lecteur d’aujourd’hui. Ce bréviaire fantasque de vertus nouvelles pour des temps nouveaux, pied de nez aux peine-à-jouir de tout poil, m’a semblé la première pierre idéale de ce travail de longue haleine.

Textes d’André Arnyvelde, illustrés par Henry Fournier, parus dans le magazine La vie parisienne en juillet et août 1938, couverture de Jef Benech, été 2016.
Un chapbook, entièrement ‘homemade’, au demi-format A4, de 72 pages, avec couverture couleurs rempliée, reliure à la japonaise.

25 copies numérotées : INDISPONIBLE
3 copies d’auteur sur papier spécial : INDISPONIBLE
Quelques ‘ghost-copies’ sur papier ordinaire avec façonnage simplifié : 3 EX. DISPONIBLES

Galerie photos : © Christine Luce.

Il serait indécent tout autant de faire travailler les typos que d’attarder les lecteurs sur des lieux communs. Si j’écris que nous traversons des temps aussi bouleversés que les particules d’une eau à cent degrés dans une casserole d’aluminium, tout le monde aura compris que cela signifie le parfait tohu-bohu de notre époque, sur tous les plans, le politique comme l’économique, le social comme le moral, et nous serons tous d’accord, sans discours. C’est au dernier plan ‒ le moral ‒ que nous aurons à faire ici. Mais qu’on se rassure. Je compte réserver l’étude de certains de ses aspects, par trop abstraits, ou sévères, à des revues spéciales, météorologiques, dactylo-sténographiques, voire paléontologiques. Ici, et allant sans barguigner à ce qui intéresse le plus intimement les lecteurs et les lectrices, je me contenterai d’ouvrir modestement quelques perspectives inédites sur les archaïques épouvantails communément célébrés sous le nom de « Péchés capitaux ». Ce serait vous faire injure, lectrices, lecteurs, que de vous rappeler que ces péchés sont l’Orgueil, la Colère, l’Envie, la Luxure, la Gourmandise, l’Avarice et la Paresse. Aussi bien ne le vous rappellerai-je pas. Or, en tenant compte des temps ‒ disais-je ‒ que nous traversons, et en projetant la fulgurante lumière d’une psychologie adéquate sur lesdits péchés, il doit apparaître que l’on peut, de certains d’entre eux, extraire les éléments indéfectibles des meilleures vertus de demain. Ainsi, pour marcher au but, décréterai-je ‒ arguments à l’appui ‒ que sont désormais vertus capitales : la Gourmandise, la Luxure et la Paresse, et n’hésiterai-je pas à ajouter à ces qualités : la Curiosité, la Coquetterie, l’Inexactitude et la Prodigalité.

Une envie de recevoir l’une des deux dernières ghost copies disponibles ?
Un commentaire ci-dessous ou un message au taulier et le tour est joué…

 

Et en guise de triple dessert, une lecture de ce numéro d’OL’CHAP par Christine Luce, un portrait photographique retrouvé d’Arnyvelde et un conte grivois et cryptoféministe paru dans la presse en 1909 :

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/2016/11/breviaire-des-nouvelles-vertus-une-introduction-a-la-joie-d-exister-par-andre-arnyvelde.html

 

2 commentaires sur “OL’CHAP 1, Bréviaire des nouvelles vertus, Arnyvelde

  1. Bonjour Léo et ravi de vous retrouver. Merci pour vos envois et je vais continuer à suivre vos aventures de publication.
    Bon courage.
    Jean-Michel

    1. Bonjour Jean-Michel ! Ravi moi aussi de vous retrouver, premier parmi les fidèles d’OL’CHAP, dans ce nouveau ‘home’ qui, je l’espère, sera plus convivial, chaleureux et pratique que l’ancien. Merci de vos encouragements et à bientôt pour des nouvelles de OL’CHAP2.
      L.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *