Horizon perpétuel 22, appel à textes

Cet appel à textes concerne l’anthologie thématique annuelle de science-fiction intitulée ‘Horizon perpétuel 22’ qui paraîtra chez Flatland éditeur, dans la collection ‘La fabrique d’horizons’. Il est ouvert du 1er novembre 2021 au [31 mars 2022 --> changement de date :] 31 mai 2022. Nouvelles inédites uniquement. Merci de prendre connaissance du thème et des conditions ci-dessous. Dans l’attente de vous lire...

ATTENTION !
Extension du délai de remise des textes, vous avez jusqu’au 31 mai 2022 (correction le 07/02/22)

Terre de promesse ou inquiétant territoire, l’enfance est un continent que l’on n’a jamais fini d’explorer. Ses habitants tour à tour fascinent et dérangent, inquiètent et nous émeuvent. L’enfant qui vient garantit la perpétuation de l’espèce et pousse l’individu dans le gouffre où il s’abîme. L’enfant mute et remet en cause les certitudes les plus établies, quand il ne renverse pas la table des conventions rien que par jeu. L’enfant put être également le non sujet soumis à tous les abus, toutes les cruautés, tous les viols, mais qu’en sera-t-il demain – bientôt –, si nos avenirs ne laissent que peu de place à la tendresse… et à la simple humanité ? Tout peut être à réinventer, tout doit l’être nécessairement, de l’enfance qui fut la nôtre et de celle que nous préparons aux petits humains qui nous suivront. Dans ces parages vagues et sensibles, il reste forcément des tas d’histoire à raconter.

Le thème vous inspire ? Votre texte n’est ni un poème ni un essai mais une oeuvre de fiction (et même de science-fiction) ? Il est inédit et sa longueur est comprise entre 10 000 et 80 000 signes (espaces comprises) ? Vous êtes disposé à ce qu’il soit publié dans le cadre de cette anthologie et les conditions proposées vous agréent ? Toutes les conditions sont réunies pour que vous puissiez envoyer votre contribution (fichier texte ou PDF) à l’adresse novelliste@redux.online avant le 1er avril 2022, la parution étant quant à elle programmée pour décembre de l’année suivante chez Flatland éditeur, dans la collection « La fabrique d’horizons ».

L’appel à textes est ouvert du 1er novembre 2021 au 31 mars 2022 31 mai 2022. Il sera envoyé un mail d’accusé de réception pour chaque texte soumis et un autre de réponse définitive avant la communication du sommaire le 1er juin 2022 1er septembre 2022. Chaque participant-e s’engage à ne soumettre qu’un seul texte, sous son propre nom ou sous pseudonyme. Chaque texte retenu fera l’objet d’un contrat de publication conforme à la législation en vigueur, sans durée d’exclusivité. La rémunération forfaitaire sera de 50 € par texte retenu, les cotisations sociales obligatoires étant à déduire de cette somme. Un exemplaire justificatif sera envoyé à chaque auteur.trice, qui pourra en outre commander des exemplaires supplémentaires avec une remise de 35 % sur le prix public.

> Cet appel à textes est réservé aux candidat.es ayant atteint l’âge mininum de 16 ans
> Envoi des participations exclusivement par mail : novelliste(at)redux.online
> N’envoyer qu’un seul fichier, nominatif, au format Word, Open office, RTF ou PDF
> Merci de n’employer dans vos fichiers ni tabulations, ni listes à puces, ni espaces multiples
> Respecter autant que possible les règles typographiques en vigueur

 

Illustration : Je veux tout savoir ! image de propagande de la Russie soviétique (1966)

8 commentaires sur “Horizon perpétuel 22, appel à textes

  1. Bonjour,

    Je réside en RD Congo et je voudrais savoir si la zone géographique pour les participations est limitée.

    Merci d’avance.

    1. Bonjour. Horizon Perpétuel est bien une anthologie thématique annuelle de science-fiction. Un texte de fantasy ne répondrait donc pas à la demande de cet AT. Merci de votre question, qui va permettre de préciser l’appel à textes, pas assez clair sur le sujet. Bien à vous. L.D.

  2. Le 24 mars 2022
    Katia S. Walker

    Bonjour,
    J’ai plusieurs nouvelles « sous le coude » et donc, plusieurs questions.

    Les voici:
    -Tout un récit imaginé et construit à partir d’un évènement réel tragique, correspondrait-il à vos attentes?

    -Un ton humoristique, de l’autodérision, dans un récit à la première personne (souvenir d’enfance) auraient-ils leur place?
    Merci à vous.
    Cordialement. K.S.W

    1. Bonjour
      Du moment qu’il s’agit d’un texte de fiction, que vous racontez une histoire, et qu’il s’agit de science-fiction (pas d’essais ni d’études), vous pouvez vous inspirer d’un fait réel.
      Ton humoristique, autodérision et récit à la première personne autorisés, bien sûr.
      N’oubliez pas ce dernier impératif, concernant vos textes « sous le coude » : le texte proposé doit être inédit en français.
      Bien à vous
      L.D.

    1. Bonjour, oui, les coordonnées peuvent figurer en première page du texte, mais ce n’est pas une obligation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *