Discours de paix (censuré) d’Émile Masson aux enfants et adolescents de Bretagne (1917)

En juillet 1917, Émile Masson, professeur d’anglais, écrivain, journaliste, anarchiste et activiste de la cause bretonne, s’apprête à délivrer un discours de fin d’année aux élèves du lycée dans lequel il professe. On ne le laissera pas le prononcer et l’on comprend pourquoi, en lisant ce texte longtemps demeuré égaré, il était urgent de le faire taire alors que la plus stupide de toutes les guerres faisait encore des ravages dans les rangs de la jeunesse. Ce vibrant plaidoyer pour la paix et pour une société basée sur d’autres valeurs donne en tout cas une idée fidèle de l’homme (et du pédagogue) que fut Émile Masson. C’est aussi une bonne manière de clore, par un message toujours actuel car hors du temps, ce petit tour d’horizon de quatre auteurs intègres, courageux et attachants, qu’il est urgent de continuer à éditer et à lire.

  Mesdames, Messieurs, chers élèves. La guerre doit être l’objet de mon dernier entretien de l’année avec vous. Eussé-je été tenté de ne point vous parler de la guerre, eussé-je pu de toutes mes forces, souhaiter ne point vous parler de la guerre, comment échapper à l’impitoyable nécessité ? Depuis trois années révolues une seule pensée […]