Au sommaire de ‘L’Horizon perpétuel 2021’

Alors que l’anthologie thématique annuelle de Flatland éditeur, ‘Horizon perpétuel 2020, Humanum in silico’ n’a pu encore voir le jour pour cause de retards successifs dus à la crise sanitaire, il me faut annoncer déjà les résultats de l’appel à texte ‘Horizon perpétuel 2021’ sur le thème de l’avenir du règne animal. Les membres de l’association éditrice mettent les bouchées doubles pour que HP20 puisse sortir à la rentrée. Quant à HP21, nous aimerions faire en sorte qu’il sorte avant 2022, mais instruits par nos déboires précédents, nous ne pouvons en prendre l’engagement.

 

120 participantes et participants (soit 18 de plus que l’année précédente) ont tenté l’aventure de cet appel à textes. Je les en remercie ici chaleureusement. Ils savent (je l’espère) que j’ai essayé de les traiter avec le maximum de considération et de respect possible. Tous les textes reçus ont été lus attentivement et longuement soupesés. Il faut souligner une fois encore le niveau de qualité de ces envois qui a permis à l’anthologiste de réunir sans difficulté un sommaire de trente textes d’un niveau professionnel (vous en découvrirez la liste ci-dessous). Une trentaine d’autres n’ont pas démérité et mériteraient de trouver ailleurs à se faire publier (certains d’entre eux le seront d’ailleurs dans d’autres projets de Flatland éditeur, voir également liste ci-dessous). Tous et toutes seront dûment prévenu.es, de manière aussi personnalisée que possible, des résultats. Cette année encore, le voisinage de plumes aguerries, d’autres qui le sont moins, et d’autres qui débutent permettra, je l’espère, de constater que pour un genre que l’on dit moribond, la science-fiction francophone, sur des thèmes pourtant rebattus, arrive encore à nous surprendre. Rendez-vous est pris pour novembre 2021 et l’appel à texte HP22 ! L.D.

Nouvelles sélectionnées (par ordre alphabétique d’auteur) :

Jean-Pierre Andrevon, Un peu de vie dans l’univers
Phil Aubert de Molay, Chienne de lecture
Christian Bergzoll, Survivance
Raven Blacky, Thalarctos
Anthony Boulanger, Celui aux multiples noms et multiples formes
L.S. Bragia, Les prisonniers de l’Arche
Philippe Caza, Bipèdes, enfin !
Mickael Feugray, À bas les abattoirs !
François Fournet, On dirait le soleil
Christophe Gauthier, Revoir les aurochs
Delphine Hedoin, L’œil animal
Anthony Holay, Rébellion
Frédéric Holic, Le dernier pangolin
Léo Kennel, G.I.R.A.F.E.
Yann Kral, Le cirque Nova
Yves Letort, Une visite à l’atelier
Alice Levacher-Joly, La logique de la fin
Eric Lysøe, Symphonie pour cordes
Céline Maltère, Le chant du cygne
Florent Paci, Au vieux singe la grimace
Didier Pemerle, Klinefelter à Bourg-la-Reine
Emmanuelle Rabu, Le chant du coq
Alain Rozenbaum, Régénération
Antonin Sabot, Animaux porteurs
Eva D. Serves, Lo cou part en avant
Laura P. Sikorski, Vous avez un (1) nouveau message
Cédric Texeira, L’O-Org
Nicolas de Torsiac, Les promesses du morse
Pablo Vergara, Draft-Box
Agathe Vivès, Taxidermia

(Certains des textes ci-dessus ont été directement sollicités auprès de leur auteur ou de leur autrice.)

Accessit aux auteurs et autrices qui n’ont pas démérité en figurant dans le dernier carré :

Gaëlle Alberti, Sylvain Arnaud, Nicolas Bégaud, Aurélien Besancenot, Ange Beuque, Florian Bonnecarrère, Julien Brethiot, Jérôme Calogerogiannis, Aurélia Daunes, Floriane Derain, Pierre Desplancques, Thomas di Franco, Jules Edmond-Abel, Natacha Eyenga, Thierry Faivre, Noé Gaillard, Anthony Kontz, Antoine Lagarde, Brice et Romain Leroux, Samantha Liger, Xavier Lhomme, Eve Mattatia, Richard Maurel et Jean-Louis Larose, Jean-Robin Merlin, Daniel Miles, Joan Ott, Florin Spătaru, Christophe Tabard, Matthias Tauveron, Olivier Valbreye, Béatrice Valey.

Illustration : The Last Survivor for Collier’s (1916) Frederick Coffay Yohn (1875-1933)

Un commentaire sur “Au sommaire de ‘L’Horizon perpétuel 2021’

Répondre à Yann Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *